Pour une arrivée sans souci dans le monde de l'emploi, avoir suivi des études dans le supérieur ne suffit plus actuellement.

Consulter nos articles
De fait, le nombre de recrutements, restant sans conteste en dessous de celui que l'on pouvait observer dans les années d'avant-crise, prouve que le marché de l’emploi reste extrêmement versatile. Cela dit, les cadres semblent aujourd'hui retrouver la voie de l'emploi. On observe des situations clairement variées en fonction des secteurs d'activité. On ne peut effectivement pas comparer le développement de l'informatique et l'atrophie du transport. La mobilité professionnelle apparaît comme une composante de la carrière des cadres.
Ce turn-over est observé Cette mobilité peut prendre plusieurs formes. Elle peut tout autant désigner une nouvelle affectation au sein du même groupe qu'un changement de carrière. Pour beaucoup de cadres, déménager dans un nouveau département dans la perspective d'occuper un poste plus attractif, dans l'entreprise actuelle ou une autre, est un événement fréquent. Parmi les raisons citées quand on évoque cette mobilité, on trouve le manque de perspectives d'évolution et le désir de gagner plus. Dans l'optique de mettre toutes les chances de son côté et obtenir un poste intéressant, il est primordial de se concentrer sur ses compétences et sur ses possibilités d'évolution.

Nos articles